Le bois traité selon les normes environnementales d’aujourd’hui

Le bois est un matériau composé de tissus cellulaires d’origine végétale, donc vulnérable à des agents biologiques destructeurs, incluant certains insectes, microorganismes et champignons responsables de sa dégradation. Des procédés ont été développés afin de protéger les essences sensibles, lorsqu’elles sont utilisées dans des milieux humides ou soumis aux intempéries.

On obtient le bois traité sous pression en soumettant le bois, inséré à l’intérieur d’un cylindre hermétiquement fermé, à des produits d’imprégnation qui s’infiltrent dans les cellules du bois. Le processus sous pression permet une pénétration du bois profonde, augmentant ainsi la résistance à la dégradation biologique et prolonge la durée de vie. Ce traitement ne modifie pas les caractéristiques du bois. Le bois traité sous pression ne rétrécit pas, ne gonfle pas, ne se fissure pas, ne se fend pas ou ne se déforme pas plus que le bois non traité.

Étapes du procédé de traitement sous vide et pression 1

Étapes du procédé de traitement sous vide et pression

 

 

 

  1. Le bois est placé dans un cylindre de traitement où se fait le vide d’air à l’intérieur des cellules du bois.
  2. Immersion du cylindre avec la solution contenant les produits de préservation.
  3. Pression hydraulique ajoutée, forçant les agents de préservation à pénétrer à l’intérieur des cellules du bois.
  4. Après une période prédéterminée, selon les essences et ses utilisations, pompage des surplus de solution.
  5. Le bois est placé dans un cylindre de traitement où se fait le vide d’air à l’intérieur des cellules du bois.

Bois traité et protection de l’environnement

Le bois traité adéquatement peut avoir une durée de vie de 5 à 10 fois plus longue que le bois non traité. Ce prolongement de la vie du bois permet de sauver l’équivalent de 12,5 % de la récolte canadienne de billes. L’industrie du bois traité permet ainsi de maximiser l’utilisation du bois et d’en réduire la consommation.

Nouvelle génération de bois traité

Parmi les derniers traitements préconisés pour le bois, le bois traité sous pression au CAQ, le cuivre alcalin quaternaire, constitue un nouveau choix pour tout projet extérieur. Ce bois est traité avec des agents de préservation dernier cri, sans arsenic et sans chrome, répertoriés par Santé Canada et qui ont remplacé l’ACC à partir de 2004. Les quats, ou composés quaternaires, ainsi utilisés sont des produits biodégradables et immobiles dans le sol et ne présentent pas de risque pour la santé ou pour l’environnement. 2

Les quats agissent comme co-biocides dans le produit d’imprégnation ACQ, ce qui procure une protection supplémentaire contre les attaques d’insectes et de champignons que le cuivre ne peut contrôler seul. Des solutions de cuivre et de quats semblables à l’ACQ sont utilisées pour contrôler les champignons et les bactéries dans les piscines et les bains à remous.

Le bois traité que nous utilisons pour fabriquer nos quais a les principales caractéristiques suivantes:

  • Ne contient pas d’arsenic, de chrome ou d’autres produits chimiques jugés dangereux par Santé Canada.
  • Offre une protection prolongée contre la pourriture, la moisissure et les attaques de termites.
  • Peut être utilisé dans des endroits écologiques.
  • Facile à peindre ou à teindre.

 


1 Rapport présenté au Ministère des Ressources naturelles par le Centre de recherche industrielle du Québec (CRIQ), Février 2003. 2 Source : Site de CAA-Québec , section habitation (www.caaquebec.com/Habitation)